Assurance obsèques : des contrats qui diffèrent

Sur quels points doit-on s’attarder pour éviter les pièges d’un contrat d’assurance obsèques ? La finalité d’une assurance obsèques reste la même quel que soit le type de contrat : financer ses funérailles.

Le contrat en prestations présente néanmoins un atout par rapport au contrat en capital : l’organisation anticipée de toutes les étapes des funérailles et la garantie du respect des volontés du défunt par l’opérateur funéraire.

Alors, lequel choisir ; contrat en prestations ou en capital ?

Les assurances proposent deux types de contrat obsèques dont :

  • le contrat en capital qui permet uniquement de garantir la somme prévue au financement des obsèques du défunt,
  • et le contrat en prestations qui beaucoup plus élaboré permet d’organiser l’organisation des funérailles en addition au financement.

La loi de régulation et de séparation bancaire de juillet 2013 a permis aux assurés de bénéficier de contrat à formules personnalisées grâce à l’interdiction des contrats standards et en « package ».

En outre la loi encadre aussi les termes du contrat en capital en imposant au bénéficiaire l’utilisation de la somme uniquement pour le financement des obsèques de l’assuré. Avant cette loi, aucune clause ne stipulait cette obligation d’affecter le capital à la réalisation des funérailles. Cela dit, le montant restant est remis au bénéficiaire et ce dernier peut en disposer selon ses besoins et/ou envies.

Modifier un contrat obsèques

Il est possible de modifier certains termes du contrat si besoin en est depuis la loi Sueur de 2004. Pour cela, la vérification que la clause de modification dans le contrat est essentielle. Quelles modifications peut-on apporter au contrat ? Divers changements peuvent être apportés au contrat dont les prestations funéraires, le type de sépulture, les accessoires, l’opérateur funéraire, le bénéficiaire ou encore le mandataire du contrat. A chaque modification, un avenant est joint au contrat initial.

Revaloriser son contrat obsèques

Le tarif des obsèques puisqu'elle suit la hausse régulière de l’inflation actuelle. L’étude effectuée par l’UFC-Que Choisir en 2014 estime d'un tarif moyen de 5500€ pour les obsèques, soit une hausse de 30% sur les dix ans à venir.

Fort heureusement, les assurances s’engagent à une redistribution d’une partie des bénéfices pour compenser une éventuelle hausse des coûts des prestations funéraires par rapport au capital (établi au moment du décès du souscripteur). Ceci est garanti, comme énoncé précédemment, grâce à la loi bancaire de juillet 2013, qui évite donc aux proches de subir cette différence de prix.

Delphine Neimon
84

A lire aussi :

Aucun commentaire à Assurance obsèques : des contrats qui diffèrent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

vulputate, leo. dapibus Sed id Praesent risus