Accueil / Assurance Obsèques : Conseils Pratiques / Assurance Obsèques : quelles solutions de paiement ?

Assurance Obsèques : quelles solutions de paiement ?

cotisations assurance obsèquesNous souscrivons une assurance obsèques dans le but de préserver la famille de la charge financière relative à nos funérailles. Outre les émotions à gérer lors des obsèques, il n’est pas toujours évident de faire face à la réalité des dépenses.

La possibilité d’anticiper sur la partie financière grâce à l’assurance obsèques permet d’alléger grandement nos proches quant à la charge financière que les funérailles impliquent. Aussi, cela mène à certaines questions : peut-on racheter un contrat obsèques ? Quelles sont les diverses options de paiement ?

Les deux types de contrat obsèques

Deux alternatives se présentent aux assurés :

Un contrat en prestations pour prévoir l’organisation complète des obsèques et un contrat en capital qui ne prévoit que le financement des obsèques (cercueil, crémation etc…).
Le contrat en prestations offre à l’assuré la possibilité de choisir l’opérateur funéraire qui lui convient. Ce dernier signe un contrat en vue de respecter les dernières volontés du concerné.

Je souhaite :

Comparer

Le contrat en capital, l’assurance remet au bénéficiaire le capital en question afin de couvrir les frais des obsèques. Les contrats obsèques sont souvent accusés de manque de transparence. Ainsi la loi Sueur, après différents changements, recadre les contrats obsèques de sorte à imposer une norme pour rassurer le souscripteur. Notamment les mentions :

  • Obligation du bénéficiaire à utiliser le capital pour les frais des obsèques selon le coût des prestations. Une fois ces dépenses couvertes, ce dernier peut encaisser la somme restante dans le cas où le capital constitué représente un cout supérieur aux dépenses liés aux obsèques .
  • Possibilité de changer d’opérateur funéraire si besoin.

Les solutions de paiement

Trois types de paiement sont à disposition de l’assuré qu’importe le type de contrat choisi :

  • Paiement en primes temporaires : une prime mensuelle, semestrielle, trimestrielle ou annuelle est versée à l’assurance sur une période préétablie lors de la souscription du contrat. Cette période est définie par l’assurance et peut durer entre 5 et 20 ans. Une alternative idéale pour les assurés d’âge mur (environ 50 ans).
  • Paiement en prime unique : une somme à payer en une seule fois lors de la souscription (estimée aux environs de 4000€ en moyenne). Un mode de paiement qui, si on en a le moyen, permet de régler rapidement le souci du financement.
  • Paiement en prime viagère : une prime mensuelle, semestrielle, trimestrielle ou annuelle versée régulièrement jusqu’au jour du décès. Le capital s’accumule donc au fur et à mesure du temps. Une limite d’âge est prévue par les assurances pour ce mode de paiement : entre 70 à 75 ans.

Le rachat d’un contrat d’assurance

Nous pouvons à tout moment résilier le contrat et arrêter les cotisations. Inclure donc la récupération de tout ou une partie du capital versé. Une mention spéciale est prévue parmi les clauses du contrat pour cette option de récupération.

Des conditions sont liées à ce rachat : la valeur de rachat dépendant de l’âge à la signature du contrat, les frais relatifs à la démarche, le nombre de cotisations assumées. Pour en savoir plus sur le rachat.

4112c8ce9291341c975f52b6c19f1b78CCCCCCCCCCCCCC