Obsèques et funérailles : Les 5 choix de la Famille

Le choix de l’entreprise de pompes funèbres qui sera chargée des obsèques est totalement libre. Il ne doit pas être « guidé » par des personnes qui, de par leur poste (agents de chambre funéraire, personnels de morgue ou hospitalier, employés de cimetière ou de Mairie, etc) reçoivent les familles dans des moments difficiles où ces dernières sont particulièrement influençables.

Les communes ou leurs délégataires ne bénéficient d’aucun droit d’exclusivité. Toutes les entreprises pouvant offrir légalement ce types de prestations sont autant de possibilités funéraires.

Pour débuter vos choix, cinq possibilités vous sont offertes :

1. Le Don du corps

La personne décédée avait émis le souhait de donner son corps à la faculté de médecine. Vous devez donc choisir cette option uniquement si la personne possède une carte de donneur et si vous êtes en sa possession.

En cas de doute contacter le fichier central :

Centre du Don des corps
Université René Descartes
45, rue des Saints-Pères
75006 PARIS

Néanmoins le coût du transport, en véhicule agréé, reste à votre charge sauf si la convention obsèques le comprenait dans son forfait de prestations.

Pour effectuer les démarches nécessaires à ce type de transport, adressez-vous à une Agence de Pompes Funèbres.

2. Le Contrat de prévoyance

La personne décédée a souscrit un contrat de prévoyance : ce contrat désigne généralement une entreprise de Pompes Funèbres à laquelle vous pouvez vous adresser ou à défaut à toute entreprise habilitée. N'oubliez pas que les choix arrêtés par le souscripteur représentent ses volontés expresses, il faut donc les respecter et c’est d’ailleurs obligatoire.

Sachant qu'il existe, vous ne trouverez peut-être pas le contrat : informez-vous auprès des Agences de Pompes Funèbres proches du domicile du défunt ou éventuellement auprès de sa mutuelle, de son notaire, de son assureur.

3. Le Transport avant mise en bière

Il doit être effectué si la famille souhaite emmener le corps du défunt à domicile, en chambre funéraire, ou encore dans un établissement de soins.

Un véhicule spécial, habilité, dépose le corps après autorisation administrative dans la chambre funéraire de votre choix (délai 24h00 ou 48h00 avec soins de conservation) ou d’un établissement de soins au domicile (soins de conservation – incluant la toilette/habillage - recommandés ou, au minimum, système réfrigérant).

Si le corps reste dans l’établissement de soins, ce dernier est généralement équipé (à vérifier) pour la conservation des corps (cellules réfrigérantes). Le personnel de l’hôpital s’occupe de la toilette et de l’habillage du corps (à vérifier), sinon l’entreprise de Pompes Funèbres pourra s’en charger.

La chambre funéraire et/ou la chambre mortuaire  est équipée pour la conservation des corps (cellules réfrigérantes). Après autorisation administrative, des soins (comprenant la toilette-habillage) peuvent être pratiqués (surtout si vous souhaitez pouvoir vous recueillir plusieurs fois avant les obsèques), permettant ainsi de garder au corps le meilleur aspect possible.

Décès sur la voie publique : Le corps repose à l’institut médico-légal : Rien ne peut être engagé avant la délivrance du permis d’inhumer. Toutefois, vous pouvez vous renseigner auprès d’une entreprise et faire établir des devis sans attendre cette autorisation.

4. L’Inhumation

La personne décédée avait émis ce choix. Elle, ou la famille, possède une sépulture, sinon une concession sera acquise.

L’inhumation peut avoir lieu dans une concession funéraire en pleine terre en caveau, en enfeu (sud de la France) ou, quand cela est autorisé, en caveautin. Si la concession existe déjà, l’entreprise prendra soin de vérifier la durée de la concession (arrivant peut-être à échéance), si des travaux sont nécessaires (ouverture de la sépulture, creusement, exhumation…) et s’il reste une place valide.

5. La Crémation

La personne décédée ne souhaitait pas être inhumée. Elle préférait la crémation. Après la crémation les cendres doivent être recueillies dans une urne.

L’urne peut néanmoins être inhumée en columbarium, dans une concession en pleine terre, en caveau, en enfeu (sud de la France) ou dispersées dans le jardin du souvenir ou encore en pleine nature.

Informations complémentaires : consultez notre dossier crémation.

2 commentaires à Obsèques et funérailles : Les 5 choix de la Famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

quis Lorem ut leo. fringilla leo id porta. neque. nec at pulvinar