Le Caveau funéraire

caveau-funeraireLe caveau funéraire nommé aussi « caveau de famille » ou « caveau funèbre » fait partie des choix possibles quant aux sépultures proposées aux familles. Il s’agit d’une fosse maçonnée en profondeur au sein d’un cimetière afin de recevoir les cercueils ou les urnes (cavurne) généralement des membres d’une même famille mais pas forcément.

Un caveau : plusieurs sépultures

Séparés par des plaques de béton, les cercueils sont déposés les uns par-dessus les autres au sein d’un même caveau.

À savoir : Des urnes peuvent venir y côtoyer les cercueils. Lorsqu’il s’agit d’un petit caveau contenant des urnes funéraires on parle alors de cavurne.

La plupart du temps, les dimensions d’un caveau sont de 2m2 et peuvent accueillir entre 2 et 4 places – bien qu’il soit possible d’en demander la construction à titre individuel (un seul cercueil, plus rare).

Cette option présente en effet de nombreux avantages comme :

  • de pouvoir inhumer et rassembler plusieurs membres d’une même famille dans un même endroit (lieu de recueil groupé, sentiment d’union fort même dans la mort) ;
  • la non-nécessité de créer une autre sépulture pour un nouveau membre de la famille ;
  • de savoir que les cercueils resteront en meilleur état que dans une tombe en pleine terre où les matériaux se dégradent bien plus rapidement ;
  • le fait qu’il soit très économique sur le long terme.

La construction du caveau : étapes et délais de réalisation

La construction d’un caveau relève du savoir-faire d’un marbrier. Il est fabriqué en béton avec des murs de 15 à 20 cm d’épaisseur afin de garantir une fabrication résistante :

  • au temps ;
  • à l’humidité ;
  • au changement de température et aux variations climatiques.

Habituellement, le délai est de 72 heures (soit 3 jours) pour effectuer la réalisation complète du caveau mais ce délai peut varier et s’avérer plus long en fonction :

  • du nombre de places souhaitées (plus ce nombre est important, plus les constructions seront profondes et plus le béton mettra du temps à sécher).
  • des conditions climatiques ;
  • du sol (en pente ou autres désagréments…) ;
  • du type de caveau ;
  • des éléments choisis en surfaces :

Bon à savoir : La case située la plus au-dessus est toujours vide : elle constitue un vide sanitaire.

Important : Avant de demander la construction d’un caveau, il faut en premier lieu obtenir une concession dans le cimetière de la commune. Un caveau est bâti et composé de cases en béton correspondant au nombre de places voulues.

Il se peut que parfois la construction nécessite beaucoup de temps : durant cette période, la famille peut choisir de placer le défunt dans une chambre funéraire ou opte pour un caveau provisoire. Pour l’exhumation et la remise dans le caveau familial d’origine, il faudra alors établir un nouveau dossier.

Plusieurs sortes et configurations possibles

Il existe effectivement plusieurs types de caveaux de famille s’adaptant en fonction du modèle et du nombre de cases souhaitées (en un à 10 cercueils).

Il existe donc le caveau :

  • traditionnel : les cercueils sont empilés les uns sur les autres ;
  • double : cercueils empilés mais côte à côte ;
  • « parisien » : composé de seulement deux cercueils côte à côte.

Ils peuvent être constitués avec :

  • un mur de refend ;
  • une case simple ou double ;
  • un tiroir simple ou double.

Ils offrent également plusieurs types de configurations :

  • le caveau hors-sol constituant un enfeu ;
  • le caveau semi-enterré ou enterrés.

Le prix du caveau funéraire

Il est très délicat de déterminer le coût de la fabrication d’un caveau funéraire tant il dépend de nombreux critères tels que :

  • le nombre de cases ;
  • la région dans laquelle est construit le caveau ;
  • la forme et les dimensions voulues ;
  • le marbrier funéraire sélectionné ;
  • les accessoires funéraires souhaités …

À court terme, le prix d’un caveau peut sembler élevé mais il revient bien moins cher sur le long terme. La famille n’aura en effet pas à débourser de frais supplémentaires pour la construction d’une nouvelle sépulture puisque nombreuses inhumations peuvent être réalisées dans un même caveau. Les proches n’auront alors à débourser que les frais liés à l’ouverture du caveau ainsi qu’à la pose d’une nouvelle dalle en béton recouvrant le dernier cercueil.

Important : Les prix exercés en région parisienne sont bien supérieurs à ceux exercés dans le reste de la France.

En province, et afin de vous donner un ordre d’idée, comptez en moyenne entre 1500€ et 2500€ pour un caveau 2 places et entre 4500€ et 6000€ pour un caveau 9 places. Ces tarifs pourront doubler chez certains marbriers funéraires de la région parisienne.

À lire sur le même sujet :

Le Caveau funéraire
4.6 (92.06%) 63 votes