Accueil / Formalités Décès : Toutes les démarches après décès / Décès : anticiper les démarches administratives à effectuer

Décès : anticiper les démarches administratives à effectuer

Il est tout à fait possible de soulager ses proches des démarches et formalités administratives inhérentes à un décès.

Lors d’une disparition, la famille du défunt doit accomplir tout un ensemble de déclarations officielles.

Ces dernières permettent :

  • d’obtenir les autorisations d’inhumation ou d’incinération,
  • de trouver les fonds pour en payer le coût
  • et d’enclencher les procédures de succession.

Parce qu’elles doivent être réalisées rapidement, ces démarches supposent d’avoir accès aux données du disparu. Or ces dernières ne sont pas forcément accessibles, ni en ordre. Et c’est au moment où les proches doivent surmonter le chagrin de la perte qu’ils sont contraints de gérer ces détails matériels.

 

Comment procéder pour leur éviter cette douleur supplémentaire de son vivant ? Il n’est pas forcément besoin d’avoir établi un testament en bonne et due forme. Il suffit d’abord et avant tout de « mettre ses papiers en ordre ». Et de rassembler toutes les informations nécessaires.

Ci-dessous, une liste des éléments importants à préparer.

Des données claires : comptes, identifiants, abonnements…

Les comptes bancaires doivent être listés :

  • comptes courants ;
  • livrets d’épargne ;
  • porte feuilles financiers.

Précisez le nom des banques, celui des conseillers, leurs coordonnées, les numéros de comptes, et les soldes disponibles (cela peut aider notamment si il faut financer les obsèques).

Il faudra agir de même avec tous les contrats d’abonnement en stipulant les numéros  de client et de contrat) :

  • loyer ;
  • EDF, téléphone, portable, internet, … ;
  • assurances, mutuelles, … ;
  • RATP et transports en commun ;
  • magazines, sites de téléchargement, hébergeurs, … (c’est très important notamment si il y a prélèvement automatique sur les comptes bancaires).

Idem pour les organismes officiels tels que :

  • la Sécurité sociale ;
  • la CAF ;
  • les caisses de retraites ;
  • les impôts ;
  • Pôle Emploi etc.

N’oubliez pas d’indiquer l’ensemble de vos identifiants et mots de passe, cela facilitera la connexion sur vos différents comptes internet, boites mail et profils sur les réseaux sociaux (plus facile pour supprimer les comptes ! ). Ajoutez-y le code Pin de votre téléphone, afin de le débloquer.

Pensez également à tout ce qui se rapporte à votre automobile (carte grise, facture, …) ce qui permettra sa mise en vente éventuelle dans le cadre d’une succession.

Des documents facilement accessibles

  • Le mieux est bien sûr d’avoir des dossiers à jour, classés et nommés, rangés en un point précis de la maison, pour faciliter les recherches des proches.
  • Rassemblez les papiers d’identité, livret de famille et autres documents attestant de votre situation de couple.
  • Laissez une liste claire des paiements en cours (traites, crédits, …) afin de pouvoir les honorer le cas échéant.
  • Placez dans un dossier spécifique les factures attestant de la propriété et de la valeur de vos biens (cela pourra servir pour le notaire en charge de la succession).
  • Faites de même avec les certificats d’authenticité et les factures des œuvres d’art, si vous en possédez.
  • Spécifiez dans un document la liste des personnes à prévenir, par exemple votre employeur et votre notaire si vous en avez un.
  • Laissez dans un espace dédié la lettre contenant vos dernières volontés en matière de cérémonie et de distribution de vos biens.
  • Listez les valeurs que vous avez dissimulées chez vous (bijoux, argent liquide, lingots, …) afin que vos proches puissent les retrouver ; il arrive que ces valeurs soient perdues lors de la vente du bien immobilier où elles sont cachées.
  • Enfin, communiquez l’existence de ces données à une personne de confiance qui saura les retrouver en cas de décès.
3f85250983bc5438b6a7e7450ab7f672ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ