Sépulture paysagère : comment bien choisir ?

La sépulture paysagère désigne une tombe recouverte non pas de pierre mais de végétaux disposés à la manière d’un petit jardin. C’est une alternative émergente aux dalles minérales utilisant les techniques des toitures végétalisées.

En effet cette solution permet d’introduire douceur et sérénité dans l’enceinte de cimetières appréhendés comme impersonnels, froids et tristes.

De plus en plus d’artistes paysagers développent ce type de service, proposant des modèles d’installation ou des créations sur mesure.

Envisageable aussi bien pour une tombe funéraire classique, un caveau ou un cavurne, la sépulture paysagère suppose cependant certaines règles qu’il faut connaître avant d’opter pour ce choix.

Comment se présente la sépulture paysagère ?

Ce type de sépulture recouvre le coffrage placé en terre plus la dalle de recouvrement qui constitue les tombes classiques. Elle se présente comme un bac structuré de plaques d'ardoise assez épaisse ou de poutres de bois et fixé sur la dalle.

sepulture paysagère classique
Une sépulture paysagère classique
sépulture paysagère avec plaque
Une sépulture paysagère avec plaque incorporée
sépulture paysagère inspiration japon
Une sépulture paysagère inspirée du Japon

On tapisse ce bac de substrat et de terreau pour y planter ensuite des végétaux selon une scénographie choisie avec le concessionnaire.

Un système de drainage permet d'évacuer l'eau de pluie et d'arrosage. En général la technique utilisée correspond à celle des toitures végétalisées.

La tombe peut être plane ou étagée de multiples façons, en fonction des modèles proposés (théâtre de verdure, jardin japonais, inspiration zen, ...).

Quelles contraintes doit-elle respecter ?

Elle doit s'adapter aux dimensions officielles de la pierre tombale spécifiées par la mairie, à savoir :

  • 2 mètres de long sur 1 mètre de large pour une tombe normale,
  • 1 mètre de long sur 75 centimètres de large pour une tombe cinéraire.

On doit être à même de la démontée pour pratiquer une éventuelle exhumation, ou bien ajouter un corps ou une urne.

Elle doit être élaborée afin de respecter les impératifs :

  • d'hygiène ;
  • d'isolement ;
  • et d’étanchéités stipulées par les lois.

Elle ne peut empiéter sur le pourtour de la tombe, sur les tombes voisines ou les voies d'accès.

Il est donc impossible d'y planter des arbres trop volumineux ou des plantes appelées à proliférer.

Quelles sont les décorations envisageables ?

Les plantes choisies pour composer le parterre s'adaptent au climat de la région où se situe le lieu de sépulture.

On choisit par ailleurs des espèces qui résistent aux intempéries, ne nécessitent pas un entretien constant ni un arrosage minutieux.

Ces végétaux sont implantés de façon à ne pas laisser de place pour les mauvaises herbes.

Ils peuvent être complétés par du gravier et des pierres disposées de plusieurs façons.

Pour agrémenter la composition, on peut ajouter :

Quels sont les tarifs ?

La création d'une sépulture paysagère suppose de recourir aux services d'un jardinier spécialisé, en partenariat avec un entrepreneur funèbre habilité à construire une sépulture selon les normes en vigueur.

Les montants varient de 2500 à 5000 euros, englobant l'installation du cadre proprement dit, le substrat, les plantes, les ornementations.

Il faudra peut-être envisager de financer un entretien régulier, pour conserver à la sépulture sa cohérence et son esthétique.

Les offres tendent à se multiplier sur le web, il faut donc comparer les produits, les services, et rencontrer les professionnels afin de juger de leur travail de manière concrète.

Crédit infographie © infiniflore.com

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

venenatis, massa risus elit. Aliquam tristique facilisis non accumsan id,