Église et crémation : La position du catholicisme sur la crémation

Selon l’Église catholique, l’inhumation est l’étape primordiale pour passer la vie après la mort. Sans interdire pour autant la crémation, il demeure une option alternative à l’enterrement. En revanche, le rituel doit être réalisé lors des funérailles.

La pratique de la crémation avant la cérémonie religieuse est considérée comme un acte d’opposition au déroulement des rituels funéraires et à la foi chrétienne elle-même.

Vous trouverez ci-après les principales étapes religieuses correspondant à l’incinération de votre bien-aimé.

Crémation et liturgie funéraires

La liturgie funéraire est un rituel catholique visant à demander à l’âme du défunt d’accéder à la paix éternelle. Cette démarche de recueillement constitue une messe complète rendant ainsi hommage au défunt pour la dernière fois. La liturgie pourra se faire à l’église ou dans la salle omniculte du crématorium.

L’église a toujours exprimé sa croyance pour la vie après la mort et à la résurrection par ses soins dans la préparation du corps pour l'enterrement. Les prières et les gestes utilisés dans la liturgie montrent son respect pour le corps du défunt. L’église considère cette dernière messe comme sacrée parce que le défunt portait le nom de l'Esprit Saint en ayant l’occasion de partager la nourriture eucharistique de Jésus.

En raison de son respect pour ce corps, l'église préfère l’inhumation, mais compte tenu de nombreuses raisons qui conduisent à la crémation il est important pour l’église que la crémation se déroule après la liturgie funéraire.

Une crémation après la liturgie

Lorsque la crémation est prévue après la liturgie, l’église procède à des rituels funéraires habituels. En présence du corps, l’église peut montrer le respect à travers les signes de croix faisant partie de la tradition catholique.

La veillée pour le défunt et la liturgie des funérailles sont célébrées comme d'habitude, avec un léger changement dans la recommandation finale après la liturgie des funérailles pour indiquer que la procession avec le corps va procéder au crématorium et non au cimetière. Mais pour ce cas, le prêtre peut également réaliser la messe au crématorium.

Les familles ont également le droit de réaliser une dernière prière devant les cendres du défunt.

Une crémation avant la liturgie

Pour le planning des activités d’incinération, le crématorium établit des horaires fixes pour la gestion de son programme. Dans la mesure où la famille est contrainte de faire la crémation avant la cérémonie religieuse, il n’est plus possible de donner les rituels funéraires habituels.

La solution pour éviter le retard, c’est de planifier ses rituelles plusieurs mois à l’avance.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

ante. Aliquam nec sit libero risus.