Les Condoléances

condoléancesÀ lire : Écrire une lettre de condoléances

Au moment du décès, pas toujours facile trouver les bons mots pour exprimer son affection, mais les condoléances sont nécessaires, au moins pour tenter de réconforter la personne endeuillée… surtout quand vous ne pouvez pas assister à la cérémonie d’enterrement.

C’est surement la meilleure façon d’exprimer son soutien et de témoignez son émotion envers la famille du défunt. Elles peuvent être exprimées le jour des obsèques oralement, par courrier ou carte.

Les condoléances durant la cérémonie

Les funérailles symbolisent une étape très douloureuse pour les proches et la famille du défunt : c’est pour eux le moment où débute réellement le deuil par la séparation physique du corps.

Nul besoin d’effectuer un grand discours ou de trop grandes phrases pour exprimer ses condoléances. L’essentiel pouvant être dit en quelques mots. Les proches ont surtout besoin de se sentir soutenus et entourés.

Évitez les phrases trop alambiquées, des mots simples suffisent pour exprimer sa peine envers les proches ou la personne défunte. Rappelez-vous que le but est de vous joindre à la peine qu’ils traversent.

Si vous n’êtes pas à l’aise oralement, que vous êtes trop affecté par le deuil et que la souffrance est trop intense et délicate à décrire, vous pouvez laisser un petit mot. L’essentiel soit que vous ayez pu exprimer votre affection.

À savoir : Le mot condoléance vient du mot latin « com dolere » qui signifie « pleurer ensemble » : les funérailles représentent aussi ce moment où l’on peut relâcher la pression et laisser échapper quelques larmes. Aussi, les mots peuvent venir plus facilement en laissant votre cœur parler.

Condoléances : Par courrier ou par carte

ecrire codoleancesSi vous n’avez pas la possibilité de vous rendre à la cérémonie, il est coutume de présenter ses condoléances aux proches par courrier ou carte de deuil.

Ici encore, nul besoin d’un courrier de 5 pages : un petit mot sincère et manuscrit suffit pour manifester votre soutien à la famille. La condition de base pour bien rédiger une lettre de condoléance est la sincérité.

Pour vous aider à la rédaction, vous pouvez penser à ce que vous diriez si vous étiez en face de la personne en deuil. Ceux-ci seraient les mêmes mots que vous voulez transmettre par écrit.

Éviter les expressions communes de sympathie. Au lieu de cela, imaginer être à la place de cette personne.

  • Que voudriez-vous que quelqu’un écrive pour vous?
  • Quels seraient les mots réconfortants ?

N’oubliez pas que rien ne remplace les mots qui viennent du cœur !

Les Condoléances
4.5 (89.77%) 43 votes