Organiser l’enterrement d’un enfant

Si logiquement, des parents ne devraient pas avoir à enterrer leur enfant, cette situation douloureuse peut malheureusement se produire. L’organisation des obsèques pour un enfant est la même que pour tout autre décès.

Lorsque son enfant ou celui d’une personne qu’on connaît décède, la peine est immense. L’organisation des funérailles apporte des tracas supplémentaires à la famille. Quelle entreprise de pompes funèbres choisir ? Que doit-on lui confier ? Combien cela va coûter ? Ces conseils vous aideront à faire face au décès de votre enfant.

Choisir le bon opérateur funéraire

Déstabilisées, les familles qui perdent un enfant trouvent souvent une écoute privilégiée auprès d’une entreprise de pompes funèbres. Il est vivement conseillé de choisir un opérateur funéraire proche de votre domicile, ce qui évitera ainsi les longs trajets. Vous aurez probablement plusieurs rendez-vous avec cet opérateur. Une société située à proximité de chez vous vous fera donc gagner du temps.

Faites-vous accompagner

Le décès d’un enfant est une épreuve qui semble insurmontable pour les proches. Un soutien psychologique est indispensable pour vous aider dans cette étape. L’organisation des funérailles de votre enfant doit être encadrée et nécessite l’accomplissement d’une série de formalités. Sollicitez vos amis et vos proches pour vous accompagner et gérer ensemble ce moment difficile.

Bien choisir l’urne ou le cercueil

Dans le cas d’une crémation, les cendres de votre enfant seront déposées dans une urne funéraire. Votre choix dépendra de l’avenir des cendres (inhumation, mise en columbarium, dispersion) et de votre budget.

Si vous choisissez l’inhumation, sachez qu’il est possible d’inhumer votre enfant avec un objet auquel il tenait comme un jouet ou un livre par exemple. Si vous optez pour le cercueil, vous aurez le choix entre plusieurs essences de bois, différentes couleurs et formes.

Préparer la cérémonie

Le déroulement des obsèques peut comporter une cérémonie religieuse ou civile. Le choix du culte dépend de la pratique religieuse du défunt et de son entourage. Si vous ne souhaitez pas organiser de cérémonie religieuse, il est important de prévoir une cérémonie civile qui peut se dérouler dans un salon de funérarium, au cimetière ou dans un salon du crématorium.

Le contenu de cet hommage vous appartient : prises de parole, lecture, musiques… Vous pouvez par exemple demander à mettre la musique préférée de votre enfant dans l’église pour qu’il l’entende une dernière fois.

Informez vos proches de la date de cérémonie

Une fois le choix de votre cérémonie déterminé, il vous faudra appeler les membres de votre famille et amis proches pour les informer de la date de la cérémonie. S’ils souhaitent participer, ils pourront alors lire un texte ou chanter en souvenir de votre enfant.

Commander des fleurs de deuil

Les fleurs de deuil pourront être déposées sur le cercueil. Pour les choisir, n’hésitez pas à faire appel à une agence ou un fleuriste qui vous proposera des compositions florales personnalisées, adaptées aux goûts et à la personnalité de votre enfant. La couleur blanche est la plus utilisée lors de l’enterrement d’un enfant car elle est neutre et représente la consolation.

Un commentaire à Organiser l’enterrement d’un enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.