Quelles musiques pour un enterrement ?

Même si ce choix appartient à chacun, et que vous pouvez bien sûr choisir un morceau que le défunt appréciait particulièrement, nous vous proposons de découvrir dans un premier temps une sélection des musiques contemporaines les plus diffusées lors des cérémonies d’enterrement.

Majoritairement utilisées pour rappeler des moments passés à deux, des instants de complicités, ou encore rappeler le temps d’une musique ce que l’on ressentait pour le défunt à travers les paroles d’une chanson… Elles sont de plus en plus courantes dans les cérémonies, voire incontournables de nos jours.

Dans un second temps, nous reviendrons sur une sélection des morceaux classiques les plus diffusés.

Les musiques contemporaines

The End – The Doors

Hallelujah – Jeff Buckley


The Show Must Go On – Queen

Perfect Day – Lou Reed

Emmenez-moi – Aznavour

Wish You Were Here – Pink Floyd

Nothings else matters – Métallica

No Surprises – Radiohead

J’veux qu’on baise sur ma tombe – Saez


What a Wonderful World – Louis Armstrong

Puisque tu pars – Jean-Jacques Goldman

Where Is My Mind? Pixies

Je suis venu te dire que je m’en vais – Serge Gainsbourg

My Way – Frank Sinatra

Time To Say Goodbye – Sarah Brightman et Andrea Bocelli

Wind Beneath My Wings – SaBette Midler

Over the Rainbow – Eva Cassidy

Angels – Robbie Williams


Someone Like You – Adèle

My Heart Will Go On – Céline Dion

Michael Jackson – Smile

Simon & Garfunkel – Sound of Silence

Elton John – Candle In The Wind

Michel Berger – Le Paradis Blanc


Les Musiques Classiques

Sonate pour piano N° 2, Marche Funèbre – Frédéric Chopin

Sonate pour piano nº 14, dite “Au Clair de lune” – Beethoven

Lacrimosa, Requiem – Mozart


Sérénade, Le chant du cygne – Franz Schubert

Adagio pour cordes – Samuel Barber

Ave maria – Franz Schubert

Les musiques pour obsèques

Comme le deuil est un moment triste de la vie, il y a des musiques plus appropriées que d’autres.

Quiconque le sait, le deuil est un moment important pour la famille et proche du défunt. Le principal sera avant tout d’honorer l’être perdu de la meilleure des manières. Tout en éliminant définitivement les gestes, signes ou organisations pouvant rompre, voire, perturber les moments de réconfort.

En général, il n’y a pas de tradition concrète qui stipule ou oriente le genre de musique qu’il faut ou qu’il ne faut pas envoyer pour un deuil. Le choix se base toujours sur l’habitude et la préférence des membres de la famille et du défunt lui-même.

L’idéal sera de redonner du courage et de l’espoir par des musiques douces, suscitant de fortes inspirations spirituelles.

Les classiques: incontournables pour le deuil

La majorité des familles des défunts préparent des musiques de fond pour ne pas trop figer l’ambiance, l’alourdir encore plus. Le classique est utilisé pour détendre et calmer les émotions pendant le deuil. De plus, la majorité des musiques classiques n’ont pas de paroles rythmées ni choquantes qui pourrait heurter la famille ainsi que les convives.

La standardisation de ce genre musical lors des cérémonies d’enterrements a été établie dans le but d’honorer le défunt. Mais de plus en plus de familles « enfreignent » cette règle et cela pour plusieurs raisons comme les goûts du défunt, de la famille etc…

La musique préférée du défunt

Pendant le deuil, il est important d’évoquer la personnalité du défunt, concrètement de réaliser quelques séances rétrospectives le concernant : sa naissance, les moments forts de son existence, ses passions, ses rêves etc…

En somme, de refléter ce qu’il a été dans sa vie. Pour la musique, il serait opportun de passer ses morceaux préférés en mémoire. Le plus important avec la musique, c’est de pouvoir ressentir à nouveau la présence de l’être disparu. C’est aussi, pour beaucoup, la meilleure façon de lui rendre hommage.

La musique en hommage du défunt

Comme évoqué précédemment, pour rendre hommage à une personne, la musique est l’un des moyens les plus incontournables. Parfois, une seule musique suffit pour raconter la vie de cette personne tant celle-ci lui correspondait, le racontait….

C’est pourquoi, pendant l’éloge funèbre ou au cours de l’enterrement, il est possible que la famille chante une chanson par lequel ils vont se séparer définitivement du défunt. Ainsi, pour rendre un dernier hommage au disparu, il faut des chansons qui retracent sa vie, des musiques qu’il aimait vraiment. Mais le plus important dans la chanson, c’est de montrer une dernière fois qu’on aimait vraiment la personne et que malgré la mort, il sera toujours aux côtés de la famille…