Concessions funéraires : des tarifs à la hausse

C’est le constat d’une étude effectuée sur 40 agglomérations françaises de taille moyenne à la demande de Villes de France, association d’élus locaux, puis publiée dans le magazine Ondes urbaines en mai 2016 : le prix des concessions funéraires a augmenté de manière significative sur les trois dernières années.

Qu’il s’agisse d’une fosse ou d’une case de columbarium, la hausse est en moyenne de 20 euros.

Autre point à retenir : les écarts de ville à ville sont conséquents. Une concession de trente ans concernant une tombe de 2m² se négocie entre 130 et 770 euros suivant les communes.

Quant à une case de columbarium, cela s’échelonne de 130 à 1050 euros. Seules 8 villes parmi les 40 passées au crible ont maintenu leur politique tarifaire de 2013.

Dans près de 70% des villes passées au crible, le  dépôt d’urne dans un columbarium est plus cher que l’inhumation.

Les autres ont vu les prix s’envoler, lors des votes budgétaires successifs effectués par les conseils municipaux. En cause le poids que représente l’entretien des cimetières, l’obligation d’agrandir des terrains saturés, de construire de nouveaux espaces funèbres, la reprise et la restauration des concessions caduques, … le prix de l’immobilier joue également qui influence le coût au mètre carré.

Ces paramètres ont par ailleurs conduit à l’abandon progressif des concessions à perpétuité. Il est désormais difficile d’en obtenir une, les délais de contrat proposés étant majoritairement répartis entre 10 et 50 ans.

De même il est plus onéreux d’être installé en columbarium qu’inhumé en pleine terre, un paradoxe quand on sait que la crémation est de plus en plus utilisée, et conseillée pour justement lutter contre les problèmes de surpopulation des terrains communs.

Delphine Neimon
84

A lire aussi :

Aucun commentaire à Concessions funéraires : des tarifs à la hausse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

at Praesent facilisis Donec sit Sed ante. porta. felis libero justo