Garantie obsèques : trois paramètres importants à prendre en compte

Comme vous le savez un contrat d’assurance obsèques a pour fonction de protéger pécuniairement vos proches au jour de votre décès mais aussi de pouvoir prévoir l’intégralité de l’organisation de vos propres funérailles.

Mais avant de souscrire, il convient de se renseigner sur trois points dont on ne parle peut être pas assez mais qui sont pourtant très important :

  • la période de validité du contrat,
  • le capital nécessaire pour couvrir l’entièreté du prix des funérailles
  • ainsi que le respect des dernières volontés du défunt.

Le capital nécessaire pour garantir le recouvrement du montant total des obsèques

En effet, il serait bien dommage de souscrire un contrat obsèques sans qu’il ne puisse couvrir la totalité des frais liés aux obsèques.

Alors une question se pose légitimement : Qu’arrive-t-il sur le montant cotisé ne s’avère pas suffisant pour payer la totalité des frais d’obsèques ?  

En 10 ans, le secteur du secteur a connu une sévère inflation : les prix ont augmenté de près de 50 % depuis 2006. Or le capital auquel l’assuré souscrit ne prend en compte que très faiblement la flambée des prix et la revalorisation du capital.

Bien que depuis février 2014, la loi de régulation bancaire de 2013 oblige les assureurs à revaloriser les contrats d’assurance obsèques au même titre que les contrats d’assurance vie, on constate que, malgré cela, certaines compagnies ne jouent pas vraiment le jeu comme elles le devraient et que la revalorisation reste alors trop faible pour compenser l’inflation (certains assureurs allant même jusqu’à s’en affranchir  – voir notre article sur l’enquête de 60 millions de consommateurs).

Il est donc important de choisir un contrat d’assurance obsèques fiable, qui prévoit la mise en œuvre de toutes les prestations choisies par l’assuré et cela, quel que soit le montant au jour du décès.

Bon à savoir : La législation permet de financer les funérailles jusqu’à 5000 € avec le compte bancaire du défunt, en savoir plus ici.

La période de validité du contrat obsèques

Les contrats d’assurance obsèques, comme tous les autres types contrats, contiennent des exclusions de garanties dans lesquelles sont comprises ce qu’on l’on appelle le « délai de carence ». Il correspond à une période (entre 6 et 24 mois selon les compagnies) durant laquelle l’assuré n’est pas couvert.

Ce laps de temps (ou « période de latence ») est imposé par les assureurs pour se prémunir des assurés qui sachant pertinemment qu’un dommage est sur le point d’arriver souscriraient une offre obsèques pour s’en prémunir (dans notre cas, le décès par maladie ou suicide) .

Il convient cependant de nuancer nos propos dans les limites d’un contrat obsèques. En effet, dans le cadre d’une cotisation unique par exemple, les fonds reviendront dans tous les cas au bénéficiaire désigné pour régler les funérailles, et cela, quelle que soit la cause et la date de survenance du décès.

Aussi, le décès accidentel restera toujours couvert à partir du moment où il survient dans le délai.

Le respect des dernières volontés grâce au contrat

À partir de l’instant où nos dernières volontés ont été signifiées à l’écrit, personne ne peut s’y opposer.

Ainsi, si le défunt avait convenu de son vivant l’organisation de ses obsèques, alors la personne en charge des funérailles est tenue légalement de respecter ses dernières volontés, en conformité avec l’art. 3 de la loi du 15 novembre 1887.

Pouvant être rédigée par simple lettre manuscrite ou par testament authentifié, les dernières volontés dans le cadre des obsèques, ne trouvent par meilleure place que dans un contrat d’assurance obsèques.

Pourquoi ? Parce qu’en choisissant un contrat en prestations personnalisées, vous pourrez déterminer par avance la totalité des détails organisationnels de vos obsèques. Inhumation ou crémation, cérémonie laïque ou religieuse jusqu’au choix des fleurs en passant par le type de cercueil etc. Toutes les prestations choisies par le souscripteur seront réalisées par l’opérateur funéraire.

Cela facilite par la même occasion à la famille d’avoir certains choix difficiles à faire et d’éviter certaines tensions.

Ainsi, même si vous n’avez pas l’intention de souscrire un contrat obsèques, il reste important d’exprimer vos dernières volontés quelque part ; par testament pour les plus protocolaire (recommandé) ou par écrit (en confiant cette lettre à une personne de haute confiance).

Je souhaite :

Garantie obsèques : trois paramètres importants à prendre en compte
5 (100%) 7 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.