Complément de Ressource de l’Allocation pour l’Adulte Handicapé

Le Complément de Ressource à l’AAH : comment fonctionne-t-il ?

L’Allocation pour l’Adulte Handicapé (AAH) peut être enrichie de plusieurs manières : outre la majoration pour la vie autonome, on a l’opportunité de se doter du Complément de Ressources.

Calculé tel un forfait, ce dernier est destiné aux invalides incapables d’avoir une profession ; il a alors pour finalité de combler le manque de moyens qui en résulte.

Qui peut obtenir l'Allocation pour l'Adulte Handicapé?

Il faut bien entendu profiter de l'AAH à taux complet. Le complément est aussi conçu afin d'agrémenter une pension de vieillesse ou d'invalidité, une rente accident de travail.

Par ailleurs, le solliciteur doit répondre à certains critères :

  • Doit afficher une incapacité d'au moins 80 %.
  • Son potentiel de travail ne doit pas excéder 5% de par son infirmité, cela d'après l'estimation réalisée par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées.
  • Il ne peut avoir touché de salaire depuis douze mois au moment où il dépose sa requête.
  • Il doit habiter un logis indépendant, donc ne pas vivre en foyer ou chez un proche, excepté s'il s'agit de son conjoint.

Quel est le montant de l'AAH ?

Le montant ne doit pas surpasser la somme mensuelle de 179,31 €, cela afin d'équilibrer les revenus au niveau de 891,26 euros.

Versé au premier jour du mois suivant la réception du dossier par les services concernés, il est autorisé pour une période de un à cinq ans, reconductible jusqu'à dix ans selon les cas.

Les paiements sont suspendus durant les séjours de plus de deux mois en hôpital, en institution de soins ou en prison ; ils reprennent au premier du mois suivant la sortie. Ils sont stoppés si il y a retour dans le monde du travail ou à l'âge de 60 ans, où il laisse éventuellement place à un avantage vieillesse.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Il suffit de renseigner le formulaire cerfa n°13788*01 et de le communiquer assorti des pièces demandées auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Cette dernière l'adresse ensuite à la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées.

Outre copie des papiers d'identité et justificatif de domicile, il est important d'y joindre le Certificat médical cerfa n°13878*01 daté de moins de 3 mois, c'est une attestation essentielle. S'il est question de reconduire cette aide, il faut en faire la demande 6 mois avant la fin de son versement.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.