Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : qu’est-ce que la grille Aggir ?

aggir allocation dependanceCeux qui ont fait demande d’une APA en ont forcément entendu parler : en effet la grille Aggir pour «autonomie, gérontologique, groupes iso-ressources». Elle intervient dans l’évaluation de la dépendance.

La classification qu’elle opère permet de savoir si la perte d’autonomie constatée nécessite le versement d’une aide financière, et si oui de quel ordre.

Il est donc essentiel d’en connaître le fonctionnement et les normes pour anticiper les risques, et au besoin, évoquer l’éventualité d’une assurance dépendance en complément de ce soutien.

Les modes d’évaluation

Le principe de cette grille est de mesurer l’autonomie d’une personne âgée face à certaines activités du quotidien. On prendra en compte si elle peut encore agir seule et de manière complète, si cette action n’est pas pleinement aboutie ou si elle n’a pu être effectuée.

Les professionnels se concentrent à la fois sur le corporel, le mental et le social, en ciblant une vingtaine d’actes sensibles et significatifs :

  • dix sont discriminantes et permettent de désigner le groupe Iso-ressource dont dépend la personne ;
  • sept affinent le diagnostic et facilitent la mise en place du plan d’aide.

Les activités prises en compte

La majorité, si elles ne peuvent être accomplies sont sources réelles de discrimination ; elles portent sur :

  • La faculté à communiquer ;
  • Le repérage spatio-temporel ;
  • La toilette ;
  • L’habillement ;
  • L’alimentation ;
  • Le positionnement couché, assis, debout ;
  • Le déplacement chez soi ou en dehors ;
  • L’usage d’un mode de communication à distance.

Sept portent plus sur la vie du foyer :

  • Assurer la gestion financière du quotidienne ;
  • Cuisiner et conserver les aliments ;
  • Nettoyer la maison ;
  • Prendre les transports ;
  • Effectuer des achats volontaires ;
  • Pouvoir se soigner ;
  • Pratiquer des loisirs.

Les GIR

Ces actes permettent aux professionnels de santé de mesurer le degré de dépendance. Cela fait, le statut de la personne concernée est qualifié en fonction des groupes iso-ressources, au nombre de 6. Seuls les 4 premiers donnent accès à l’APA :

  • Gir 1 : il s’agit des personnes immobilisées, au mental très amoindri, mais qui ne peuvent se passer d’une présence constante, ou bien d’individus en fin de vie.
  • Gir 2 : ces personnes, bien qu’immobiles, ne souffrent pas de dégradations mentales importantes mais doivent être suivies dans l’ensemble des activités quotidiennes ; à l’inverse elles peuvent aussi souffrir de déficiences cérébrales mais se mouvoir sans problème.
  • Gir 3: il englobe ceux qui ont besoin d’une aide au niveau des soins du corps.
  • Gir 4 : ce sont les personnes qui doivent être véhiculées mais peuvent se déplacer en intérieur, ainsi que celles qui nécessitent une aide à la toilette et aux repas.
  • Gir 5 : l’aide est ici partielle, uniquement pour les repas et l’entretien de la maison.
  • Gir 6 : l’autonomie est encore complète.

Le rattachement à un Gir fait l’objet de révisions constantes de même que le montant de l’APA. Le bénéficiaire peut en faire la demande. Les personnes qui ont été répertoriées Gir 5 ou 6 ont la possibilité de refaire un dossier si leur situation s’aggrave.

Évaluer la dépendance grâce à la grille Aggir

Fiche AGGIR modèle APA

  • Cette  « Fiche récapitulative de l’évaluation  » reproduit la fiche parue au J.O en 1997 et qui est employée pour la cotation informatique dans les logiciels actuels.
    • Elle est utile aux services du Conseil Général pour l’attribution de l’APA.
    • Dans cette fonction il est logique de mettre en premier les activités discriminantes du GIR qui conditionnent le montant de l’APA. Les activités illustratives ne sont que formelles !

 evaluation grille aggir

Fiche AGGIR modèle CNAMTS

La différence tient à la présentation de l’ordre des items. Le texte de la CNAMTS indique entre autre :

« La première fiche récapitulative respecte l’ordre logique d’évaluation. Dans l’avenir, les logiciels devront intégrer les variables d’AGGIR dans cet ordre logique d’évaluation et permettre une saisie des adverbes et un bilan spécifique concernant la distribution de ces adverbes pour l’ensemble des variables et pour les seules variables codées B. Les logiciels permettront également de repérer des associations d’adverbes éventuellement non cohérentes si l’expérimentation sur un grand nombre de personnes de cette nouvelle façon d’aborder AGGIR révèle l’existence de telles incohérences. »

evaluation apa aggir

 Ressources images : Papidoc.chic-cm.fr

Sujets connexes :

>> APA dans les grandes lignes

>> APA en établissement

Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : qu’est-ce que la grille Aggir ?
5 (100%) 5 votes