Pourquoi est-ce important de souscrire une assurance décès ?

Le contrat d’assurance décès est une formule qui permet de mettre ses proches à l’abri en cas de décès qui ne serait pas accidentel ou couvert par des contrats d’assurance classique. Cela permet de couvrir certains frais d’obsèques et de minimiser les risques de fragilisation de ses proches en leur octroyant un capital pour les aider.


 

Ce que permet l’assurance en cas de décès

Le contrat d’assurance décès permet à un proche du défunt de bénéficier d’un capital ou d’une rente qui lui permettra de couvrir les frais d’obsèques et éventuellement les frais de droits de succession. Le bénéficiaire permet ainsi, avant le terme du contrat, d’être moins fragilisé par le décès de la personne assurée.

Méthode de souscription et garanties

Un contrat d’assurance décès est généralement souscrit individuellement. Il peut être souscrit notamment lorsque la personne se sent en danger tant sur le plan de la santé que moral. Cette assurance est parfois accompagnée de garanties complémentaires, comme par exemple la garantie contre les risques d’invalidité, ou augmentation de garantie dans le cas d’un décès accidentel. Les contrats d’assurance décès peuvent être souscrits, en fonction de l’organisme, soit pour une durée limitée, soit jusqu’au décès.

Les conditions pour obtenir une assurance décès

Dans le but de souscrire un contrat d’assurance décès, plusieurs critères importants sont à respecter :

  • L’âge. Il faut généralement avoir entre 18 et 65 ans.
  • L’état de santé, en remplissant notamment un formulaire médical.
  • Parfois, ne pas avoir d’antécédents liés à la dépression ou exercer une activité sportive à risques.

Ces différentes conditions peuvent bien entendu varier d’un organisme à un autre, les cotisations pouvant généralement être augmentées en cas de non-respect de l’un de ces critères, si acceptation.

Les principaux avantages de l’assurance décès

Ceux-ci peuvent se présentent de différentes façons, à savoir :

  • Des montants de cotisation généralement peu élevés et donc accessibles à tous.
  • Le choix du ou des bénéficiaires du capital.
  • Un capital versé qui n’est pas soumis aux droits de succession.
  • Le choix du montant du capital décès, en fonction des estimations des frais d’obsèques et des droits de succession.

A noter que le capital garanti subit des prélèvements fiscaux (variables si l’assuré a moins ou plus de 70 ans). Cependant, il est tout à fait possible d’obtenir une exonération de ces prélèvements si l’assuré en fait la demande auprès du service des impôts et si son dossier est accepté.

Consultez les aides possibles liées aux frais des obsèques :

Pourquoi est-ce important de souscrire une assurance décès ?
4.5 (90%) 6 vote[s]