Assurance Hospitalisation : quelles sont les démarches à suivre pour être pris en charge ?

demarches hopitalisation
Examens, soins, consultations, opérations, radios, lit, repas : un séjour à l’hôpital suppose un coût élevé que l’assurance maladie prend en charge à hauteur de 80 % … pour peu que le patient sache faire les bonnes démarches afin de déclarer sa situation avant son hospitalisation et ainsi enclencher les procédures adéquates. Or l’entrée en milieu hospitalier est toujours synonyme d’un stress qui peut faire oublier ce caractère concret et négliger les papiers à remplir. Comment bien préparer cette étape ?

Avant l'hospitalisation

Il convient de faire le point sur le séjour à venir afin d'en avertir son employeur, la sécurité sociale et sa mutuelle ou son assureur. Pour quelle raison fait-on ce séjour ? Quels actes médicaux vont être accomplis ? De quel type sera l'hospitalisation (à temps complet ou partiel, en hôpital de jour, …) ? Dans quel genre de structure va-t-on être soigné (publique ou privée) et quels sont les tarifs appliqués ? Dans quelle mesure la mutuelle couvre-t-elle ces frais ?

Au moment de l'inscription

Si le séjour est prévu depuis un certain temps, il conviendra de se rendre au service des admissions afin d'être enregistré. Il faudra alors présenter la carte Vitale à jour, une carte de mutuelle, ou une attestation de Couverture Maladie Universelle, et le cas échéant la déclaration d'accident du travail délivrée par l'employeur, s'il s'agit de soigner ce genre de souci. Suivant les situations, il est aussi possible de fournir son dernier bulletin de salaire, son attestation Assedic, un titre de retraité, une carte européenne d'Assurance maladie, une prise en charge sécurité sociale pour les ressortissants de pays étrangers. En cas d'urgence, l'assurance maladie peut éventuellement émettre une attestation CMU.

Pendant et après le séjour hospitalier

Durant l'hospitalisation, il faut pouvoir fournir son carnet de santé, sa carte de groupe sanguin, les radios et les analyses effectuées précédemment, ainsi que les courriers explicatifs des médecins consultés. Le patient doit conserver précieusement le bulletin d'hospitalisation délivré au moment de l'inscription. Cela lui permet de justifier l'arrêt de travail auprès de l'entreprise ou des Assedic, ainsi que de l'assurance maladie ; il peut ainsi toucher les indemnités journalières, mais ce document doit être envoyé sous deux jours aux services concernés. Il faudra également leur adresser le bon de sortie fourni au moment du départ afin de mettre fin à l'arrêt de travail, qui pourra si besoin est, être prolongé par le médecin de famille.

Sujets Connexes :

Souscrire une assurance hospitalisation

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.