Cimetières pour animaux : de quoi s’agit-il ?

Parmi les différentes alternatives possibles lors du décès d’un animal familier, le propriétaire peut envisager l’inhumation en cimetière animalier. Ce choix convient à ceux qui, ne disposant pas d’un jardin personnel pour enterrer leur compagnon, ne peuvent cependant se résoudre à le faire incinérer en commun.

Cimetière animalier Asnieres
Cimetière animalier d'Asnieres en France

C’est ainsi l’occasion de signifier l’attachement éprouvé vis-à-vis de l’animal, d’aider le travail de deuil tout en créant un espace de mémoire et de recueillement. Néanmoins opter pour cette solution suppose des obligations, un cadre et un coût, dont il faut avoir connaissance avant de se décider.


Cimetières animaliers : comment fonctionnent-ils ?

Le plus célèbre et le plus ancien du pays demeure celui d’Asnières en Île de France (voir photo ci-dessus), inauguré à la fin du XIXème siècle. On en compte actuellement environ une trentaine dans l’Hexagone, répartis sur l’ensemble du territoire (voir la liste des cimetières animaliers en bas de page).

Privés ou mis à disposition par les communes, ces terrains sont gérés soit par des associations de protection des animaux comme la SPA, soit par des sociétés privées.

L’installation d’une nécropole zoologique est soumise à l’article 98 du règlement sanitaire :

Le projet est déposé auprès des services municipaux concernés afin d’obtenir l’autorisation d’implantation. Il faut ensuite que la préfecture départementale délivre le droit de pratiquer cette activité.

Le feu vert est donné par les services d’hygiène, qui convoquent un hydrogéologue en charge d’évaluer le positionnement du terrain par rapport aux courts d’eau. En effet les cimetières animaliers sont soumis aux mêmes impératifs que les terrains communaux en ce qui concerne la protection des eaux, des sols et l’application des normes sanitaires.

Ainsi, un cimetière animalier sera automatiquement situé à 35 mètres de distance minimum des habitations et des sources d’eau.

Les tombes doivent faire 1,20 mètre de profondeur (largeur et longueur seront adaptées à la taille du corps).

À savoir : La loi impose le recours à un équarrisseur pour prendre en charge les cadavres de plus de 40 kg. Cependant certains cimetières sont à même d’accueillir des animaux volumineux, chevaux, fauves etc. Il convient de s’informer directement auprès des mairies et des institutions.

Funérailles d’animaux : comment procéder ?

L’inhumation d’un animal en cimetière dédié implique avant tout de négocier une concession : comptez environ 100 euros par an pour une fosse de 50 cm. On peut y placer plusieurs bêtes.

Les contrats couvrent une, trente, quarante, cinquante années, selon les vœux du demandeur. Il faut également s’acquitter d’une taxe d’inhumation d'environ 10 euros.

L’inhumation proprement dite suppose également une organisation spécifique coùtant environ 200 euros quand elle est pratiquée en pleine terre (jusqu’à 1000 euros quand on décide de construire un caveau).

Il est ensuite envisageable d’ajouter une pierre tombale, une stèle, en marbre, en granit ou en pierre, des ornements type plaque commémorative, gravure ou inscription, médaillon photographique, … Nombreux sont les marbriers funéraires qui développent ce type de produits.

L’animal peut être placé directement en terre, enroulé dans un linge, placé dans une boite en carton... En aucun cas il ne sera enfermé dans un sac plastique, ce qui est interdit par la loi. Il doit être recouvert de chaux vive.

Il est aussi possible de recourir à un cercueil en bois ; on en trouve de différentes essences, formes, couleurs, taille, avec ou sans poignées, capitonnés ou non. Certains peuvent être agrémentés d’une photo de l’animal. La gamme de prix est vaste, allant de 24 euros pour les boites en contreplaqué à 600 euros pour les coffres en bois précieux.

cercueil pour animaux
Différents types de cercueils pour animaux - Crédit ©amisforever.com

Les organismes en charge de cimetières animaliers proposent par ailleurs des services funèbres qui se chargent de ces démarches, ainsi que du transport du corps depuis le domicile ou l’établissement du vétérinaire jusqu’à la sépulture. Ces structures s’occupent également des démarches administratives (déclaration de décès aux institutions concernées, contrat de concession …).


Une fois l’inhumation effectuée, il est possible de mettre en place un entretien régulier de la tombe, qui se chiffre entre 30 et 80 euros selon le type d’action (nettoyage, fleurs, …) et la taille du monument.

Cimetières virtuels : une sépulture numérique

Enterrer un animal a un coût évident, que toutes les familles ne peuvent endosser. Depuis quelques années, on voit donc se développer des cimetières virtuels en ligne.

Il s’agit de sites qui permettent aux propriétaires de rendre hommage à leur animal disparu.

Il faut s’inscrire, créer un compte, puis renseigner un espace mémoriel dédié où est précisé le nom de l’animal, les dates de naissance et de mort ainsi qu’une photographie de l’animal. On ajoute des commentaires, des souvenirs.

Ces profils peuvent prendre la forme de petites tombes, il est possible dans certains cas d’y placer des images florales.

Plusieurs sites proposent une géolocalisation, d’autres permettent aux proches comme aux visiteurs anonymes de laisser des messages de condoléances, on y trouve quelquefois des forums d’échange pour partager son chagrin, se soutenir les uns les autres.

Ces plateformes sont très souvent gratuites ; certaines cependant sont financées par la publicité, la vente de produits, les dons etc. Elles peuvent aussi proposer des services payants, livre d’or, ornements, …

L’offre est vaste, il convient de comparer les différents services disponibles.

Il faut aussi vérifier si le site retenu est spécialisé ou s’il accepte tous les animaux, chiens, chats, rongeurs, chevaux, ânes, oiseaux … ou serpents.

La liste des cimetières animaliers en France

Cimetière animalier - La Colline des Souvenirs
03230 GARNAT SUR ENGIEVRE
Tél.: 04 70 42 47 00

Cimetière animaux - Chemin Regagnades
06610 LA GAUDE
Tel :04 93 31 56 42

Cimetière moderne pour animaux d'agrément - Vallon des Vaux
06800 CAGNES SUR MER
Tél.: 04 93 31 56 42

Cimetière animalier L'Enclos
1 rue des Fosses
11100 NARBONNE
Tél.: 04 68 32 44 67

Cimetière Animalier de Marseille 
13003 MARSEILLE
FRANCE
Tel : 04 91 62 10 14

Cimetière animalier
C/o M. Dominique HUART
13840 ROGNES
Tél.: 04 42 50 22 06

Cimetière pour petits animaux 

Forêt de Grimbosq
14000 CAEN
Tél.: 02 31 86 28 80 -

Cimetière animalier - Route de Huest
La Censurière
27000 EVREUX
Tél.: 02 32 39 07 17

Les Jardins du Souvenir
38, Route Vernon
27620 STE GENEVIEVE LES GASNY
Tél.: 02 32 52 75 14

Cimetière Animalier Paysagé 
60, Avenue de la Gare
30900 NIMES
Tel : 04 66 23 78 44
Association du Cimetière des animaux
Chemin Buherle
31870 BEAUMONT SUR LEZE
Tél.: 05 61 08 77 16

Cimetière d'animaux de l'Ouest
Route de Baugé
49430 DURTAL
Tél.: 02 41 77 17 03

Cimetière des animaux de l'Oise
Avenue de la Commune de Paris
60340 ST LEU D'ESSERENT
Tél.: 03 44 56 76 00
Cimetière Animalier 
Chemin Sanguinat
64000 BAYONNE
Tel : 05 59 55 84 71

Cimetière Animalier de Barinque 
Chemin Lapoudge
64160 BARINQUE
Tel : 05 59 68 92 22

Cimetière animalier de Niort
Chemin de Mal Bâti
79000 NIORT
Tél.: 05 49 73 02 81
Cimetière fidèle compagnons 
1445 chem de la Seyne à Bastian
83500 LA SEYNE SUR MER
Tél.: 04 94 06 74 70

Cimetière animalier 
La Guittuière
85190 VENANSAULT
Tél. : 02 51 07 32 50

Cimetière Animalier 
243 route Couard
91460 MARCOUSSIS
Tél. : 01 64 49 81 81

Cimetière pour chiens
4 pont de Clichy
92600 ASNIERES
Tél.: 01 40 86 21 11

Douar envor / La terre du souvenir
Coat Trohanet
29510 LANGOLEN
Tél.: 02 98 10 01 73

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

quis, vulputate, Aenean lectus et, sem, ipsum porta. Lorem non