Assurances prévoyances

 

C’est en général dans une perspective de sécurité que les souscripteurs se tournent vers les contrats de prévoyance. Si l’espérance de vie augmente, on prend par ailleurs conscience que les dernières années d’une existence sont sujettes aux problèmes de santé, aux risques d’une perte d’autonomie, ou tout simplement à une réduction du train de vie consécutive à la retraite.

Quoi qu’il advienne, ces possibilités auront un coût qu’il convient d’anticiper car une pension de retraite ne suffira probablement pas. La prévoyance dans son ensemble, est donc de plus en plus perçue comme un moyen efficace de sécuriser cette période.

De quoi s’agit-il ?

Elle intervient effectivement dans le financement de la fin de vie. Son principe est de garantir les bénéficiaires contre les aléas et les accidents de l’existence qu’il s’agisse d’un décès grâce à l’assurance décès où un contrat obsèques, d’une perte d’autonomie grâce à l’assurance dépendance, d’une maladie ou tout simplement dans le but d’aménager sa retraite ; l’objectif est de parer à toute dépense liée à ces imprévus.

Cette notion de prévoyance englobe donc différents types d’assurances :

contrat assurance prévoyance

  • Assurance invalidité ;
  • Assurance obsèques ;
  • Assurance santé ;
  • Assurance incapacité ;
  • Assurance retraite ;
  • Assurance hospitalisation ;
  • Assurance dépendance ;
  • Assurance décès.

Quelles sont les garanties « prévoyance » possibles ?

Elles sont multiples et présentent un éventail large de possibilités adaptables à la situation et aux besoins de chacun : invalidité, incapacité, dépendance, retraite, décès … tout dépendra des attentes du souscripteur, de ses perspectives d’avenir. Mais globalement ces couvertures doivent prévenir une baisse des revenus, profiter d’un supplément financier, constituer un capital, faciliter l’accès aux soins.

Comment fonctionne l’assurance prévoyance ?

Régie par l’article 12 de la loi n°89-1009 du 31 décembre 1989, l’assurance prévoyance peut être contractualisée auprès des compagnies spécialisées, des mutuelles, des banques, des organismes de prévoyance répondant au code de la sécurité Sociale. Elle se décline de deux façons. On peut se tourner vers l’une ou l’autre selon sa situation professionnelle :

  • La prévoyance individuelle est destinée aux particuliers désireux de compléter leur retraite comme aux indépendants, qu’il s’agisse de prévoyance famille, de prévoyance profession libérale, Travailleur Non Salarié ou auto-entrepreneur.
  • Salarié, cadre ou fonctionnaire, la prévoyance collective s’adresse aux employés dans le cadre de l’entreprise.

Lorsqu’elle est contractée par un employeur

Il se trouve que suivant l’activité professionnelle de l’employeur, ce dernier peut être assujetti à une prévoyance obligatoire et à la taxe correspondante. Appliquée dans le cadre de l’entreprise ou d’une branche professionnelle déterminée, la prévoyance collective s’adresse de ce fait aux salariés qui pourront le moment venu en profiter sous forme de couverture viagère ou couverture en points dépendance.

Assurances prévoyances
4.2 (84%) 5 votes