Aménager son logement lorsque l’on est âgé

L’état encourage les personnes âgées à rester chez elles le plus longtemps possible. Afin d’atteindre ses objectifs, en 2014, le gouvernement élaborait un projet de loi visant à aider  l’Autonomie des Personnes Âgées dans leur domicile (lire le rapport).

Cependant, actuellement en France, seulement 6% des logements qui sont réellement fonctionnels et adaptés aux besoins des seniors.
Vous souhaitez rester chez vous et/ou vous n’avez pas le choix ?

Pensez alors aux façons d’améliorer votre logement pour prévenir votre éventuelle future perte de dépendance. Des aménagements sont nécessaires avec le temps. Tout ceci peut être (doit être ?) prévu et budgétisé à l’avance (selon vos moyens). Vous pouvez faire venir un spécialiste chez vous qui vous aidera à organiser votre maison ou, dans un premier temps, simplement suivre ces conseils :

Évitez les chutes dans sa maison

sols glissant

  • Enlevez tous les tapis car vous pouvez glisser dessus - ou alors prenez du ruban adhésif très performant et collez-les au sol si vous avez du mal à vous en passer ;
  • Attention aux paillassons qui glissent. Laissez-les à l'extérieur ou alors collez-les au sol ;
  • Certes avoir un parquet bien ciré c'est très agréable - mais c'est aussi extrêmement glissant, alors prévoyez le changement petit à petit vers des sols moins dangereux ;
  • Ne laissez courir aucun fil électrique au sol, faites-les fixer au mur ;
  • Éclairez votre logement avec des ampoules puissantes (au moins 75 watts) et faites installer des interrupteurs faciles d'accès partout dans chaque pièce. D'une façon générale ne laissez aucune partie du logement dans la pénombre ;
  • Vous pouvez faire poser des barres d'appui dans la maison et de toute façon faites poser des rampes d'escalier à chaque marche ;
  • Utilisez un téléphone sans fil ;
  • Évitez au maximum les meubles à roulettes sur lesquels vous auriez l'habitude de prendre appuie ;
  • Pensez à la disposition de vos meubles, aucun ne doit gêner votre passage ;
  • Si vous avez des escaliers, ils doivent être recouverts d'un sol non glissant (exit le parquet ciré), et si ce n'est pas possible, faites poser des plaques anti-dérapantes. Et puis bien sûr, ne laissez traîner aucun objet sur les marches. Pas de décoration non plus ;
  • Dans la cuisine et la salle de bains, votre sol même mouillé ne doit pas être glissant. Vos objets, votre vaisselle doivent être rangés à bonne hauteur ;
  • Si vous possédez une terrasse pensez à y aménager des barres de soutien ; une fois de plus le sol peut-être très glissant à ces endroits.

Envisagez des options pour vos escaliers

Avoir des escaliers chez soi lorsque l'on commence à perdre en autonomie ne rend pas toujours le choses très faciles. Pour évitez ces difficultés, une solution existe.

Le monte escalier

Nous l'avons tous vu chez un de nos grand parent : le monte escalier. Il permet aux personnes âgées de monter sans efforts à l'étage voulu. Muni d'une télécommande, l'usagé peut descendre ou monter les marches juste en actionnant un bouton.

Les prix débutent vers les 3.500€ en moyenne : un achat qui n'est donc pas à la portée de tous. Sachez tout de même qu'il existe des aides pour palier à ses difficultés financières (lire : les aides).

Aménager ses toilettes

siège réhausseur
Siège rehausseur © dependance-infos.com

Les toilettes sont souvent des endroits étroits dans lesquelles les seniors ont souvent des problèmes pour se déplacer. Le toilette en lui-même n'est d'ailleurs pas toujours facile à appréhender  (souvent trop haut ou trop bas pour les jambes fatigués des personnes âgées.). Essayer de maintenir cette espace rangé et ordonné au maximum.

Sachez qu'il existe également des sièges rehausseurs très faciles à installer et disponibles dans de nombreux commerces.

Enfin, pour un assurance maximale, pensez à installer en plus une barre d’appui sur laquelle pourra s'aider la personne.

Préparer la chambre

La chambre constitue un espace de vie essentiel. Lorsque l'on est âgé, il est important de posséder une literie adaptée.

lit médicaliséVous pouvez d'abord commencer par surélever le lit avec vos propres moyens ; une technique peu onéreuse et qui peut considérablement aider la personne en difficulté. Ou alors recourir à des solutions quelque peu plus chère comme des releveurs à installer sous le matelas, permettant de surélever les jambes ou le buste.

Bien plus cher : le lit électrique ou le lit médicalisé ; ils offrent la possibilité d'incliner le sommier comme bon vous semble et aide considérablement la couche et la posture de la personne. Sachez qu'il existe aussi des aides lorsque la personne a atteint un certain seuil de dépendance (voir grille AGGIR).

Quand le faire ?

Le plus simple c'est de prévoir sur du long terme la perte d'autonomie.

Malheureusement, trop souvent les personnes âgées se rendent compte à l'occasion d'un événement comme une chute de leur perte d'autonomie.

Si vous avez décidé de vieillir chez vous, prévoyez un échéancier des travaux à prévoir tranquillement. Faites venir un spécialiste (ergothérapeute) chez vous et évaluez avec cette personne les travaux à envisager et les aménagements à faire. Le plus souvent lorsque tout est prévu assez tôt, la personne reste chez elle dans de bonnes conditions.

En résumé, le plus tôt c'est le mieux ! Vous pourrez ainsi adapter votre logement au fur et à mesure.

Delphine Neimon
84

A lire aussi :

Aucun commentaire à Aménager son logement lorsque l’on est âgé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.

dapibus massa in commodo Donec amet,